Le Fushia attire les minous

Pseudo: Mot de passe:
Illustration chronique
Le sabotage amoureux
Amélie Nothomb
Par: sgnurf

Présentation de l'oeuvre

En 1972 une petite fille d'ambassadeur qui a vécu ses toutes premières années au Japon atterrit à 5 ans en Chine suite à une mutation de son père.
Elle rencontre là le communisme de la chine: le pays des ventilateurs.
Les familles d'ambassadeurs sont parqués dans des ghettos et les enfants doivent évidemment s'occuper.
Ainsi pendant 3ans sévirat une guerre mondiale sans pitié dans la cité-ghetto de San Li Tun.

Chroniques

On découvre ici la vie d'une petite fille qui la découvre (j'adore ces phrases qui veulent tout et surtout rien dire).

Amélie Nothomb présente donc l'enfance tortueuse d'une petit fille (elle-meme?) brutalement changée d'environnement à un age où l'on a besoin de répère. Le ghetto chinois lui fera découvrir les relations entre humains, entre enfant en tout cas, car les parents sont mis dans un monde à part, réveillant le refus de l'age adulte déjà abordé par Amélie Nothomb.

Un livre qui m'a plu grace aux qualités qui m'avaient déjà séduites dans Hygiène de l'assassin (du meme auteur), à savoir: de l'ironie et des personnages marqués, eux meme ironiques, et surement cruels.

Commentaires (2):

ouki ! bé one more time you should have to make turn this !

I WANT A MUSSLE !!!
Ayé jlai lu...
Très bon bouquin, égocentrique au possible et bourré d'humour!
Exercice de style réussi pour Amélie Nothomb à qui je tire mon chapeau bien bas parce que franchement se souvenir aussi bien de sa petite enfance, c'est pas donné à tout le monde (et aussi le mettre aussi bien en forme).
Faudrait que je lise le premier, je sais plus comment il s'appelle ?

Fushia Unlimited © Tous droits réservés, ou pas. Nous contacter par là.

Chargement en cours