Le Fushia respecte son prochain.

Pseudo: Mot de passe:
Illustration chronique
Insecure
Dylath-Leen
Par: prophet

Présentation de l'oeuvre

Chroniques


Nous sommes en 2005 et en 2005 tout le monde peut légitimement réagir devant l’appellation death-melodic en pensant de la façon suivante : « bbeeuuuhhh… encore une X-ième resucée de In Flames ou autres Dark Tranquillity… ». Voilà un comportement tout à fait justifié. Mais en se penchant sur le cas des français de Dylath-Leen après avoir écouté leur première autoproduction intitulée Insecure il va bien falloir reconnaître que ici, l’ « étiquette » risque de porter préjudice au groupe.
Bien sûr les riffs les plus évidents comme sur le premier titre « Mass Blindness And Fabrication » sentent bon les influences venues du nord, mais on reste là du domaine de l’anecdote puisque le gros du travail du groupe ne se situe pas là.
Le death-melodic façon Dylath-Leen c’est des parties de guitares nickel chrome qui malgré une production monstre savent sonner un peu crade quand cela est nécessaire (preuve avec « Denied » et « Out »). On discerne par ci par là des gouttes de heavy et surtout une incroyable capacité du groupe à réellement créer des morceaux que l’on serait tenté de qualifier d’évolutif : changements de rythmes, riffs incisifs qui parviennent à partir d’une ambiance sombre proche de ce qui se fait de plus death dans le death (ils sont comparés à Carcass) à une atmosphère dont la puissance mélodique en ravira plus d’un. Ainsi le groupe n’a de cesse de s’amuser à alterner entre l’obscurité la plus malsaine et des sonorités efficaces et accessibles(ruez vous sur « Out »).
Rien à redire sur la partie rythmique, si elle n’est pas toujours très bien soutenue par la production (Stephane Buriez aux commandes) , on discerne plutôt bien le boulot de la basse et de la batterie (à base de double pédales bien souvent bien sûr). A noter que les quelques ambiances distillées sur le cd sont soutenues pas une claviériste, seul petit bémol de cette galette : on a l’impression qu’elle aurait pu être mise plus à contribution.
Un autre énorme point fort de Dylath-Leen, les vocaux : en gros on peut dire qu’on a là un des panels les plus variés pour un seul groupe. Tout d’abord une voix masculine à la limite du caverneux mais qui sait se rapprocher de temps à autres du black. Face à celle-ci on retrouve une gente demoiselle qui mérite largement son rang de challenger d’Angela Gossow (d’Arch Enemy mais est il vraiment besoin de le préciser ?) en matière de chant death et qui n’est pas moins douée pour ce qui est du chant clair. Finalement du début à la fin, les mélanges entre les capacités des deux gueuleurs ou d’un seul des deux nous titillent gentiment les oreilles (la demoiselle assure toute seul le morceau « The Feast » en alliant une voix death et une voix claire) . Bien sûr l’écueil évident du Lacuna-goth-metal est évité et on reste dans le registre du death franchement costaud et efficace à souhait.
Enfin, mention toute particulière à « Criminal Art Extravagances », morceau instrumental de 7 minutes et des poussières, on saisit là toute l’ampleur de la maîtrise des membres du groupe,les deux guitaristes (qui sont aussi les deux chanteurs) mènent un excellent travail, le morceau n’est pas ennuyeux une seule seconde, ça commence très speed avec des guitares très fortement mélodieuses, puis ça se calme pour repartir de plus belle sur un tempo toujours très rapide et toujours avec cette aptitude à la mélodie qui donnerait des leçons à plus d’un…
Pas facile de conclure tant il y en aurait à dire au sujet de ce groupe et de ce cd. Cet opus date de l’année dernière et il semble important de faire remarquer que le groupe prépare actuellement un nouveau cd. C’est bien plus qu’une excellente surprise que l’on a là, et Dylath-Leen paraît fort bien parti pour s’imposer comme un des piliers de la scène métal française. Vous avez le devoir d’y jeter une oreille…
A écouter : du début à la fin et d’une traite

Commentaires (2):

fun, mais la prochaîne fois essayez de poster des images moins grosses pour ne pas défigurer ma mise en page!!! Je m'occupe de celle-ci.
hey hey ! je veux cocote !!!

Fushia Unlimited © Tous droits réservés, ou pas. Nous contacter par là.

Chargement en cours