le Fushia est musselophile

Pseudo: Mot de passe:
Illustration chronique
Cynic Paradise
Pain
Par: prophet

Présentation de l'oeuvre

Chaque CD de Pain est précédé d'une longue attente de la part de l'humble auditeur que je suis. Oui oui je suis fan de ce métal sympliste mélange de bidouillages electro-indus et de riffs efficaço-tubesques. A peu prés tout ce dont est fait ce cd même... n'attendez pas de nouveautés.

Chroniques

Bien que le duo Follow Me (avec la chanteuse de Nightwish) aie été choisi comme single, le plus gros morceau du cd est celui par lequel débute l'album: I'm Going In. Un bon mélange entre Same Old Song (de l'album Dancing With The Dead) et It's Only Them (de l'album Nothing Remains The Same). Les riffs sont présents, l'ambiance y est, le refrain est monumental... bref du trés grand PAIN. (le genre de morceau qui donne envie de les revoir en live).
Dés le second morceau malheureusement on retrouve les défauts (disons plutôt ce qui fera le beurre des détracteurs) qui réapparaitront au fil du cd: Monkey Business est plus l'exploitation d'une idée (pas mauvaise en soi) de mélodies qu'un melting pot de rythmiques puissantes et de riffs prenants comme sur les meilleurs morceaux du groupe (prenons l'exemple de Zombie Slam sur Psalms of Extinction). Du coup à plusieurs reprises sur le cd on a la sensation qu'une idée a été trouvée mais qu'elle ne suffit pas à constituer un morceau entier de 3 minutes (ah bé oui... on fait pas dans la longueur chez Pain). Par exemple Don't Care et No One Knows souffrent de ce défaut.
Pas d'inquiètudes pour autant, de gros gros tubes sont quand même présents: bien sûr Follow Me mais aussi Have A Drink On Me, Reach Out (And Regret), Live Fast/Die Young. Les fans du groupe (dont je prétends faire partie) en auront pour leur argent même si les autres regretteront probablement tous les espoirs de changement ou d'originalité qu'ils auraient pu avoir.
Au final, un cd réservé exclusivement à ceux qui ne se lasseront probablement jamais de cette musique electro-métal-popisante à paillettes. Quant aux autres... je citerai le sieur Tätgren qui sur le présent album dit "I don't care about you". (partial moi?... jamais!!!)

Commentaires (2):

héhé et ben moi je kiff carrement folow me et la deuxieme monkey business je crois! have a drink on me aussi est tres tres bien, super motorheadienne ;)
C'est vrai que les paroles rappellent beaucoup, je cite : "too many women, too little time and not enough of whisky"

Fushia Unlimited © Tous droits réservés, ou pas. Nous contacter par là.

Chargement en cours