Le Fushia aime faire mal au cul!!!

Pseudo: Mot de passe:
Illustration chronique
Wrath
Lamb Of God
Par: prophet

Présentation de l'oeuvre

Je l'ai reçu il y a un peu moins de deux heures et je l'écoute actuellement pour la troisième ou quatrième fois consécutive...

Chroniques

Premièrement les évidences: un nouvel album de Lamb Of God c'est l'assurance d'un pavé en pleine machoire. Riffs de fous furieux, soli qui arrachent, rythmique qui dévore tout... Les éléments les plus attendus sont bien sûr de la fête. C'est le constat de base qui vient après la première écoute. Et outre le morceau introductif qui est une nouveauté... c'est tout ce qu'on retient en premier lieu.

La suite (et comme toujours avec les messieurs ici présents) dévoile des toutes petites nouveautés. Ces petites nouveautés ne font pas varier la base mais apportent un peu de relief et un peu d'identité à l'album. L'intro à la gratte accoustique de Reclamation par exemple. Ce morceau est d'ailleurs surprenant à d'autres niveaux: une ambiance trés particulière qui le situe entre un Vigil (cf As The Palaces Burn autre album du groupe) et quelque chose d'un peu plus lourd (le premier morceau auquel je pense serait Omerta sur l'album Ashes Of The Wake). Autre originalité de cet album: une emphase un peu moins claire sur les influences groove/southern rock du groupe au profit de couleurs un peu plus heavy. Ce constat me parait surtout claire sur un morceau comme Grace.

Enfin, une fois digérées les "nouveautés" (des guillements parce que bon... ça reste trés proche de ce à quoi on s'attend) on commence de suite à retenir les futurs hits: à nouveau je citerai Grace (un morceau juste incroyable), mais aussi Broken Hands (une intro complètement dingue), In Your Words...

Bref, Lamb Of God ne poursuit pas sur la lancée de Sacrament, ni de Ashes Of The Wake, ni de As The Palaces Burn... le groupe reprend la base commune à tout ce qui a été fait jusque là et rajoute des épices à une sauce qui a déjà fait ses preuves. En d'autres termes: TA GUEULE ET BOUFFE!!!!!!

Commentaires (2):

Leurs précédents albums avaient tous une identité bien particulière, celui-ci l'a un peu moins je trouve. ce qui pour autant ne signifie aucunement que ça soit merdique. en fait avec lamb of god, y a pas d'énorme surprises mais on est sur d'avoir du putain de metal bien gras, bien ricain, bien masculin, qui pue la testostérone, et qui promet des putains de carnages en live ! et ça, ça fait plaisir ! ^^

Ps: contractor et son break au milieu... je me pete un peu plus le cou à chaque fois!
+1 sur le break ^^ Tres tres bon!

Fushia Unlimited © Tous droits réservés, ou pas. Nous contacter par là.

Chargement en cours