Le Fushia ne se prend pas la tête.

Pseudo: Mot de passe:
1984
G.Orwell
Par: La Muse

Présentation de l'oeuvre

En 1984, le Ministère de la Paix mène depuis des années une guerre sans fin au bout du monde. Le Ministère de l'Amour torture les opposants et détruit jusqu'à la mémoire de leur existence. L'administration met au point la Novlangue, langue destinée à réduire le domaine de la pensée en restreignant de plus en plus le nombre de mots. Des slogans totalitaires s'écrasent sur tous les murs.

LA GUERRE C'EST LA PAIX
LA LIBERTE C'EST L'ESCLAVAGE
L'IGNORANCE C'EST LA FORCE

Winston n'aime pas ce monde, il se confie à son carnet, en cachette. Il cherche l'amour. Il va le trouver. Mais, en 1984, l'amour non plus ça n'existe pas.

Chroniques

**La_Muse met son gros œil en avatar**
Xizor dit : « fais gafe je crois qu’on est observé »
La_Muse : « oui, c’est Big Brother »
Xizor : « han la reference quoi !!! […] il me semble que j’ai vu cette emission en Allemagne… »

Haahheeuuuuummmmmm !!! Sir Xizor, vous etes un maitre en matiere de culture générale mais je crois qu’il vous manque cette petite precision :
Big Brother est, à l’origine, le nom d’un « dieu vivant » dans un monde en « 1984 » décrit par Georges Orwell et non une emission de télé-réalité !!
Ne le prenez pas mal, ou alors attachez moi au poteau au centre de la place avec du miel tout partout sur moi, mais sachez que ce jour la, j’ai bien ri !!
(Et si je vous vouvoie aujourd’hui, c’est pour moins vous vexer bien sur.. le vouvoiement est marque de respect !)

En voilà une idée de premiere chronique qu’elle est bonne !!
« 1984 » par Georges Orwell
et « Le Meilleur des Mondes » d’Aldous Huxley

Winston habite Océania et travaille au ministére de la Vérité. Il fait son travail consciencieusement sans laisser paraître ses sentiments. Car Winston est différent, il n'aime pas le Parti et surtout il déteste Big Brother... D'ailleurs, il a commencé un journal mais il doit faire très attention car où qu'il soit il est surveillé par les télécrans qui diffuse 24 h/24 une mise en garde contre l'état totalitaire (le dit Big Brother) qui contrôle le passé et les citoyens.

Et ben voilà, avec certe un peu trop d’avance sur son temps (et le notre), Orwell nous décrit dans son livre sa vision de l’avenir (qu’il voyait en 1984 si vous suivez bien)…
Big Brother, dirigeant d’un état (d’un monde) totalitaire, diffuse son visage, plus particulierement ses yeux en tous lieux d’une ville ou même d’un appartement, pour « avoir un œil sur tout » et surveiller le monde… les rebellions sont severement punies, sachant que penser peut etre une rebellion.. et maintenant, que pensez vous du monde d’aujourd’hui ?
Mais qui pourrait le contredire? Personne, quand on apprend qu’aujourd’hui un satellite peut photographier notre portefeuille, voir notre numéro de carte de crédit, je dis que si le monde tombait entre les main d’un pouvoir unique (humm... Triade ca vous dit quelque chose ?) et mauvais, et bien le Big Brother fictif ne serai plus qu’une triste realité.
Enfin bref tout ca pour dire que ben voilà la signification du Nom, devenu nom commun, big brother : celui qui a un œil sur tout.

J’ai particulierement apprecié ce bouquin, que j’ai lu en parallèle avec « Le Meilleur des Mondes » d’Aldous Huxley(qui fut le professeur de francais du petit Orwell sisi! veridique!)... livre écrit (en 1932) dans un même but futuriste, et qui m’a particulierement choquée, je l’avoue, car naitre programmé pour suivre une tache toute sa vie, servir une classe supérieure et voir l’enfantement comme une abomination n’est pas tout a fait le Futur que j’espère…

A lire ces deux auteurs en tout cas, car on realise avec horreur que notre reel est bien trop proche de leurs mondes (optimistes s’abstenir).

Commentaires (5):

Pas mal comme chronique, ca m'a donné envie de lire le bouquin !
J'ai lu le meilleur des mondes (bouquin volé, j'ai du attendre 1 an ou 2 avant d'etre assez mûr d'esprit pour que l'histoire m'interesse vraiment), et y m'a plus ou moins plu, mais de maniere objective, ca m'a pas pris aux tripes quoi.
D'ailleurs j'ai vu un film, Equilibrium, qui m'a fait penser a tout ca, mais c'était un film de merde et ca rentre plus du tout dans le sujet.
Ca denoncerait pas un peu le communisme le meilleur des mondes ?
En tout cas je savais pas qu'y avait un lien entre orwell et huxley. Merci la Muse !
Tout d'abord merci à La Muse pour cette première chronique de livre du site. (Un jour je saurais écrire et j'en posterai!)

Je n'ai pas lu ce bouquin (ni vu une éventuelle adaptation cinématographique) mais je savais de quoi le bouquin parle (par contre je ne connais pas d'émission portant ce nom).
je navais avant pas spécialement envie de lire ce bouquin, mais l'avis de La Muse m'a fait changer le mien. J'en reparlerai donc après avoir lu.

Sinon moi aussi j'ai vu equilibrium mais n'ai pas trouvé que c'était un film de merde. Cependant on y retrouve le gouvernement voulant et ayant prise sur ses sujets et sur leurs esprits.
oui bon c bon, jconnaissais pas le livre ET ALORS ??!!!! je sais je sais, je suis inculte...
autrement, oui je connais de nom (et l'ai vu en allemagne) une emissiond e teel realite portant ce nom ! et oui oui, qd ya rien a faire ds un bled pourris où on a meme pas pris de livre en francais, ben on s'occupe comme on peut...
pfff
(mais plus serieusement ca a l'air bien sympas come livre vi !)
Bienvenue dans la salle 101
1 de mes oeuvres de référence aussi (que je viens enfin! d'acheter d'un geste dépensier compulsif!!).
Ce qui m'a surtt marqué, c'est ce style d'écriture qui fait qu'on a aucun mal à imaginer cette "réalité" comme étant notre avenir (surtt à cause de l'emploi systématique du "vous" qui subjectivise très vite la vision du lecteur).
Vraiment à lire et à relire encore et encore...

Fushia Unlimited © Tous droits réservés, ou pas. Nous contacter par là.

Chargement en cours